Bonjour à toutes et à tous.

Je tenais à être bien à l’heure pour vous adresser ce message de saison. Vous le savez sans doute, le nouvel an chinois annonce le printemps, cette année c’est le 12 février. Nous avons tous besoin de profiter de l’énergie croissante du renouveau printanier, alors soyons prêts!

Cette émergence du Yang est certes progressive, mais elle est déjà présente, notamment dans nos jardins. Les bulbes ont déjà percé la terre, les bourgeons s’épanouissent de plus en plus… Alors même si on nous annonce encore la venue de bons froids d’hiver, la croissance énergétique a bien démarré. Et elle va durablement s’installer et progresser durant tout le printemps pour atteindre son niveau maximum et se stabiliser en été.

Du point de vue de la médecine traditionnelle chinoise, l’organe susceptible d’accueillir et de stocker cette énergie du printemps est le foie. Il sera également au service de tout notre organisme, pendant toute la saison, après que le rein lui ait passé le flambeau en fin d’hiver. C’est notre organe le plus puissant, certes, mais il est important de le laisser œuvrer et d’éviter de trop le solliciter dans sa fonction complexe de filtre. Pour cela, il est important de ne pas surcharger notre organisme en toxines et autres éléments perturbateurs. S’astreindre à une bonne hygiène de vie à cette période de l’année est donc de bonne augure pour la suite.

En termes d’émotion, on entend souvent parler du foie comme étant l’hôte de la colère qui, en excès, peut altérer le fonctionnement de l’ organe. C’est vrai. Cependant je préfère mettre l’accent sur le rôle positif du foie dans notre “être”. On dit de lui qu’il est, à ce titre, l’hôte de la créativité. Il s’en nourrit également. Laisser libre cours à notre imagination au printemps, c’est donner la chance à nos projets de se réaliser au rythme bénéfique du mouvement de l’énergie de la saison, et flatter notre foie par la même occasion. Les idées vont alors se dessiner plus facilement après que nous ayons pris le temps de nous poser toutes les bonnes questions en hiver, quand l’heure était plus à la réflexion qu’à l’action. Nous pouvons donc compter sur le grand stratège qu’est le foie pour nous aider à trouver nos solutions.

N’oublions pas non plus de parler de son acolyte, la vésicule biliaire, qui permet de libérer l’énergie nécessaire à faire le premier pas. Alors faisons nous confiance, ne nous “faisons pas de bile”, et tout se passera comme prévu!

Bons projets à vous pour ce nouveau cycle, à bientôt.

Raphaël Colson

Praticien en médecine traditionnelle chinoise